Dépistage des cancers masculins

Prostate et testicules

Notre objectif en nous mobilisant pendant "Movember" :

Avoir un impact durable sur le visage de la santé masculine.

Le cancer de la prostate

Un cancer de la prostate est une maladie qui se développe à partir de cellules de la prostate initialement normales qui se transforment et se multiplient de façon anarchique, jusqu'à former une masse appelée tumeur maligne.

Avec près de 54 000 nouveaux cas en France chaque année, le cancer de la prostate est le cancer le plus fréquent, à la fois chez l’homme et dans l’ensemble de la population.

Il est très rare avant 50 ans et son incidence augmente progressivement avec l’âge. L’âge moyen au moment du diagnostic est de près de 70 ans.

Les antécédents familiaux constituent un facteur de risque majoré du cancer de la prostate. De plus, les hommes d’origine afro-antillaise présentent un risque accru de développer ce cancer. 

 

Le plus souvent, la découverte d’un cancer de la prostate fait suite à une mesure du PSA (prise de sang) et/ou une anomalie de la consistance de la prostate lors d’un toucher rectal.

Le diagnostic peut également faire suite à un traitement chirurgical d’un adénome de la prostate. Plus rarement, lorsque le cancer est évolué, il provoque parfois des symptômes qui font suspecter sa présence, comme une infection de l’appareil urinaire, la présence de sang dans les urines ou dans le sperme, une rétention d’urine, des douleurs dans le bas du dos ou dans les os. 

Lorsque ces différents examens renforcent la suspicion de cancer, votre urologue peut vous proposer de réaliser une biopsie prostatique, sous anesthésie locale.

Enfin, un bilan d’imagerie est parfois effectué.

Chaque année

env.

2500 cas

risque

accru

entre

Le cancer des testicules

20

ans

35

ans

et

Les cancers du testicule apparaissent le plus souvent chez l'homme entre 20 ans et 35 ans, mais il existe des cas exceptionnels chez des hommes plus âgés. La vigilance doit donc être de mise au delà de 35 ans.

 

Outre le jeune âge adulte, les facteurs de risque du cancer du testicule sont principalement la cryptorchidie (quand un ou les testicules ne sont pas descendus dans les bourses) ou un précédent cancer sur l'autre testicule. 
Les hommes qui ont été opéré d’une cryptorchidie pendant leur enfance ne nécessitent pas de suivi particulier pour dépister un éventuel cancer du testicule. Mais si une grosseur est détectée, il est important de signaler l’antécédent de cryptorchidie à son médecin traitant. 

L'auto-palpation des vos testicules

1 fois/mois est importante.

Elle vous permettra de déceler toute anomalie.

 

Les signes qui doivent alerter :

- apparition d'une grosseur dure, même si elle est indolore

- lourdeur, gêne, douleur dans un ou les 2 testicules

- un gonflement, une augmentation de volume

- douleurs dans le bas ventre, dans le dos, ou dans un côté de l'abdomen.

Si vous avez un doute, consultez votre médecin.

Perspectives contre le cancer

17, Rue du Pré-Martinet

60 000 BEAUVAIS

09.83.79.23.88

Notre association assure également des permanences à :

Crévecoeur-Le-Grand

Beauvais Centre Hospitalier S. VEIL

Méru

© 2014-2020 conception PERSPECTIVES CONTRE LE CANCER. Réserves des droits, reproduction interdite, même partielle.

Pour toutes questions relatives à ce site internet, veuillez utiliser le module "contact".